Coronavirus covid 19

  • Mis à jour le Jun 4, 2020
  • Laurent
  • 116 Vues

Ce confinement devient désormais vraiment beaucoup plus dangereux que ce pourquoi il a été établi.

Sommaire

Voilà quelques news en vrac… au 03 Juin 2020


9 décès et 2300 cas.
J’ai vu que le nombre de cas augmente en zone Karnali, à l'extrême ouest népalais.

  • Le Népal a enfin décidé d’ouvrir les frontières avec l’Inde via 20 postes. C’est une bonne nouvelle. La mauvaise est que la capacité des centres de quarantaine n’ont que très légèrement augmenté et que les témoignages se mutliplient sur la mauvaise gestion de ceux-ci. Je pense qu’ils ne seront pas ou très peu efficaces. Ainsi he jiens de lire un article sur le centre pour les femmes (dont certaines avec bébé), avec un seul repas par jour, la crainte envers les hommes, très peu de moyens sanitaires….

La mousson va arriver bientôt. C’est mieux d’ouvrir la frontière maintenant. De plus il y a beaucoup de pression de la part du secteur privé pour que le confinement se termine avant le 14. Le nombre de cas et la dangerosité du virus reste raisonnable. Ce confinement devient désormais vraiment beaucoup plus dangereux que ce pourquoi il a été établi.

  • Les hôpitaux sont saturés. Par exemple des centres spécialisés dans des dialyses ont été réquisitionnés pour le covid. Les personnes ayant besoin de dialyse sont dirigés vers d’autres hôpitaux dont ce n’est pas la spécialité et qui doivent donc gérer un énorme flux de personnes. Depuis 1 mois il y a eu une nette augmentation de décès post dialyse, qui sont très probablement mal effectuées. Ainsi il a été découvert que certaines dialyses sont effectuées en 1h30 au lieu de 3h30 habituellement. Les hôpitaux se disent trop sous pression pour respecter les temps.

 J’ai discuté avec un médecin qui est formateur covid-19 pour les autres médecins et les infirmières. Il n’est pas motivé par son boulot car il se sent profondément inutile à cause du manque de moyens et des protocoles inapplicables qu’il enseigne. Pas de médicaments adaptés non plus. Cela se soigne comme un simple rhume. Il remercie les dieux pour que le virus ne soit pas plus virulent ici, sinon ce serait une catastrophe.

  • J’ai récemment échangé avec une jeune népalais, Dharma, qui me demandait des précisions sur comment est traité le covid en France et les moyens de prévention. Il souhaite retourner au village mais cela l’inquiète. Il a posé des questions à ses profs qui lui ont répondu à côté de la plaque. Il est vraiment conscient de la faiblesse du système médical népalais.

Je lui ai répondu que la meilleure prévention est le masque et la distanciation et qu’en cas de suspicion de maladie, il ne fallait pas essayer de joindre un éventuel hôpital (impuissant) mais isoler le malade dans une pièce + nettoyage (hygiène avec savon…). Il m’a répondu qu’il avait bien compris mais qu’expliquer tout cela aux villageois était tout simplement impossible. Ils ne comprendraient pas.

  • J’ai discuté et donné un coup de pouce à une asso locale qui aide actuellement les guides et porteurs qui sont toujours à Kathmandu en distribuant de la nourriture. Il y a beaucoup de monde à aider. L’asso est surtout inquiète pour les mois qui viennent. La solidarité actuelle va-t-elle durer ? Je ne sais pas. C’est dur pour beaucoup et même des gens potentiellement plus aisés (par exemple propriétaires de maisons) sont en difficulté financière car sans revenus.
  • Toujours peu d’aide du gouvernement. Par exemple, l’électricité gratuite pour les plus petits consommateurs. C’est déjà ça. Un simple report de 15 jours pour la date limite de paiement des taxes (mais pas de baisse ou d’exemption de taxes). Des prêts aux entreprises à des taux équivalent à celui d’un compte courant (donc très peu avantageux). Mais rien de rien pour les travailleurs journaliers.

Pour la nourriture, ça va. Il n’y a pas de pénurie. Mais j’ai vu de nombreuses images et lu de nombreux témoignages de gâchis : Les agriculteurs jettent leurs légumes et le lait qui ne trouvent pas de marché par manque d’autorisations de transport.

 

Prenez soin de vous !

Envoyez une demande