Situation Covid. 25 Aout 2021

  • Mis à jour le Aug 25, 2021
  • Laurent
  • 618 Vues

Sommaire

COVID Nepal

  • 3 840 304 tests PCR effectués (environ 9000 tests/ jour)
  • 751 001 cas positifs dont 93% guéris
  • 10 568 décès (taux mortalité 1.4%)
  • Autres chiffres officiels sur le site du ministère

Depuis plusieurs semaines, les médecins et les medias annoncent une 3eme vague imminente. Le nombre de cas augmente très sensiblement depuis une dizaine de jours et les hôpitaux de Kathmandu se remplissent à nouveau selon certains articles. Difficile de savoir ce qu’il en est vraiment.

La campagne de vaccination suit son cour, doucement. 13% de la population est vaccinée et 16% ont reçu a première dose. L’objectif d’atteindre 75% me semble complètement utopique pour le Népal. De nombreuses annonces sont faites quant à l’arrivée de vaccins ces derniers jours. Les personnes âgées reçoivent actuellement leur deuxième dose d’astra zeneca, 6 mois après la première dose. Mais 50% déntre euxvsont injoignables car il n'y a aucun suivi sérieux. Aussi, il est difficile de savoir quelle est la proportion de la population qui souhaite être vaccinée, ou pas…

Economie

  • Un chiffre inquiétant et révélateur : Depuis 2019, le montant des emprunts bancaires a tout simplement doublé ! et cela continue…
  • Ceux qui n’ont pas mis la clé sous la porte de leur entreprise ont, pour rester à flots, faits d’énormes emprunts ou vendus des biens personnels (terrain bien souvent). Les exportations sont quasi nulles, le dollar augmente. La reprise économique s’annonce lente et fastidieuse….
  • Bien que la frontière avec l’Inde ne soit pas officiellement ouverte, tous les jours, des milliers de népalais la traversent pour y trouver du travail. Une nouvelle ruée des travailleurs vers les pays du Golf est à prévoir, mais le besoin de main d’œuvre sera-t-il à la hauteur ? et dans quelles conditions ? Dans cette optique, les népalais vaccinés font la queue dès 2h du matin et pendant une dizaine d’heures pour obtenir leur certificat officiel de vaccination. Seulement 4 hôpitaux de Kathmandu délivrent ce sésame indispensable pour obtenir du travail.

Tourisme

  • Pas d’évolution depuis plusieurs semaines avec une quarantaine de 7 jours toujours obligatoire (personnes vaccinées ou non). Le gouvernement ne donne aucune piste quant à une éventuelle évolution favorable et levée des restrictions. Etant donné les tendances mondiales et au Népal, la prochaine saison d’automne semble compromise et le secteur se dirige donc vers au moins 2 ans sans activités/ressources.
  • Plus de détails ici : https://www.terresdunepal.com/infos-covid

Social

  • Devant le regain du nombre de cas et sous la pression des syndicats qui réclament le respect de mesures sanitaires et l’équité pour tous les étudiants, certains examens universitaires sont à nouveaux repoussés à une date non définis. Cela fait 1 an et demi que certains attendent ! La situation de milliers d’étudiants est donc très compliquée et indécise. D’autres examens sont maintenus, avec des centres bondés, qui, soit disant, respectent les protocoles sanitaires.
  • Beaucoup de népalais sont inquiets de leur futur. Le nombre de suicide a nettement augmenté depuis plusieurs mois, avec des pics importants en période de confinement.

  • La mousson continue d’apporter son lot de catastrophe. La région de Melamchi, déjà durement touchée, est constamment menacée par des glissements de terrain et des inondations. Le gigantesque et très attendu projet, débuté il y a 23 ans et devant alimenter la vallée de Kathmandu en eau potable était en phase terminale. Les installations sont désormais menacées et le tunnel d’approvisionnement est inaccessible car toutes les routes sont coupées par d’innombrables glissements de terrain. Dans cette région, une vallée entière est ensevelie sous 6 mètres de sable et de boue. Kathmandu va devoir attendre encore plusieurs années pour résoudre le souci de l’eau et cela annonce un problème majeur de santé public car la situation est déjà alarmante.
  • La route menant au site de dépôt d’ordures de Kathmandu est coupée… Les poubelles commencent à s’entasser dans les rues de la capitale
  • La saison des festivals religieux recommencent. Récemment la foule s’est rassemblée en masse à Bhaktapur.

D’un côté le gouvernement implore les citoyens de respecter les gestes barrières et de ne pas se rassembler, et de l’autre, ne fait pas grand-chose pour interdire ce genre de manifestations…

Politique

  • Suite à la décision de la cour suprême, le premier ministre Oli a enfin dû démissionner pour laisser place à son opposant du Nepali Congress, Deuba, 75 ans, dont c’est le 5ème mandat à ce poste. Il ne faut donc pas s’attendre à de grands changements, mais ce gouvernement devrait tenir jusqu’aux prochaines élections générales, dans 18 mois.
  • Nous attendons la nomination d'un nouveau ministre de la Santé depuis 1 mois... Mais cela ne sembe pas prioritaire.
  • Point positif : L’ancien directeur de Nepal Telecom (qui a mis fin à la corruption du groupe, à l’énorme scandale des coupures d’électricité orchestrées pendant une dizaine d’années, à rendre la compagnie bénéficiaire) a été rappelé à son poste suite aux piètres résultats de son successeur. Les citoyens népalais le plébiscitaient ardemment car il incarne l’intégrité (surtout) et a de réelles dispositions de gestion/compétence. C’est vraiment une bonne nouvelle pour le pays et les citoyens. La production et l’exportation d’électricité pouvant être un réel moteur de l’économie.

Envoyez une demande