Situation Covid. 26 Avril 2021

  • Mis à jour le May 11, 2021
  • Laurent
  • 345 Vues

Sommaire

COVID Nepal

  • 2 417 417 tests PCR effectués (environ 8000 tests/ jour)
  • 303 561 cas positifs dont 91% guéris
  • 3176 décès (taux mortalité 1.04%)
  • Autres chiffres officiels sur le site du ministère

Depuis une dizaine de jours les chiffres ne sont pas encourageants avec une nette augmentation des cas détectés et la situation des voisins indiens inquiète.

Confinement en vallée de Kathmandu

Le 25 Avril, le ministre de l'intérieur disait qu'un confinement n'était pas envisagé pour éviter de lourdes conséquences économiques et sociales, commes celles de du printemps 2020. Le Lendemain, des restrictions sont néanmoins annoncées. A partir du jeudi 29 Avril et pour au moins 2 semaines (puis au moins 27 mai) la vallée de Kathmandu devra observée des  règles strictes. A savoir :

  • Tous les établissements éducatifs fermés et examens reportés.
  • Transports public et privé interdits
  • Tous les magasins et restaurants fermés, sauf les magasins alimentaires ouverts le matin uniquement de 5h00 à 10h00
  • Les hôpitaux sont proches de la saturation et ont peur pour les prochaines semaines.

Le gouvernement népalais demande de l’aide à l’Inde pour l’acheminement de médicament, d’oxygène, de vaccins… Pas sûr que l’Inde soit en mesure de faire quoi que ce soit tant la situation y est préoccupante.

Pas qu’à Kathmandu : D’autres districts (à la frontière indienne) et villes comme Pokhara ont aussi adopté des confinements stricts.

Quelques éléments pour expliquer ce retour

  • La frontière indienne est toujours ouverte. Avec la situation là-bas, les émigrés népalais sans travail reviennent à nouveaux dans leur pays. L’Inde a fermé certaines lignes aériennes internationales vers les pays du Golfe mais les travailleurs indiens ont trouvé Kathmandu comme porte de sortie. Ils sont nombreux à venir Kathmandu, en particulier dans les hôtels de Thamel (attente de 15 jours avant de prendre un vol) où le soir, la prostitution a refait son apparition.
  • Pas de quarantaine et très peu de tests aux frontières.
  • Ces dernières semaines, les réunions politiques importantes, de chaque parti politique, se sont multipliées, rassemblant de très nombreux partisans. Aussi, le Premier Ministre Oli a inauguré des projets importants comme l’adduction d’eau pour la vallée de Kathmandu et la reconstruction de la tour Dharahara, détruite par le séisme de 2015. La foule, nombreuse, était aux rdv.
  • La saison des festivals religieux commencent. Là aussi de nombreux évènements rassemblant des milliers de gens, en une foule compacte, ont eu lieux ces dernières semaines, au Népal et en Inde.
  • La queue aussi devant les hôpitaux pour se faire vacciner. Sans distanciation, et souvent, après 2 à 5 heures d’attente, apprendre que les doses sont épuisées.
  • Le printemps est toujours une période difficile pour ceux souffrant de problèmes respiratoires, ou à l'immunité fragile (qui sont de plus en plus nombreux). Aussi bien au Népal qu'en Inde, particulièrement en ville où on observe des pics très élevés de pollution atmosphérique qui fragilisent les organismes. 

TOURISME

Les vols internationaux et nationaux sont toujours autorisés. Pas de changement depuis le dernier blog. et notre page spéciale. Cependant, les touristes sont soumis aux mêmes contraintes que les népalais et doivent respecter le confinement.

A Partir du 29/04 : Quarantaine de 10 jours obligatoires pour tous les arrivants au Népal

Du 05 au 30 MAI, l'aéroport ferme. Tous les vols nationaux et internationaux sont interdits

Une bonne chose quand même : Avec quelques pluies, les incendies se sont éteints et la pollution est revenue à un niveau plus acceptable…

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter via l'agence.

Envoyez une demande